5ème semaine : Le tour de la Suède

Jour 29: Pas mal de route aujourd’hui. L’après-midi on s’est garés aux ruines du château Gräfsnäs pour profiter avant tout du parc et de son lac. Une petite course avec mon maître s’impose 🙂 (vidéo ici).

Jour 30: On remonte vers Vänersborg, une ville au bord du lac Vänern, le plus grand lac de l’Union Européenne, et 3e plus grand en Europe (dépassé par 2 lacs sur le territoire russe). On se renseigne à l’office de tourisme sur les randonnées à faire autour de ce lac et on en profite également pour trouver un endroit où on peut regarder le match de foot France-Belgique ! Bingo, le match est diffusé sur un grand écran dans le centre. Avant le match, on va vite en vélo sur les bords du lac pour admirer la vue.

 

 

 

 

Jour 31: Réveil tôt le matin, ça sent tout de suite la journée organisée par ma maîtresse 😉 ! On enchaîne 2 randonnées sur les collines autour du lac Vänern dans l’Ekoparc Halle- och Hunneberg. La première était sur le plateau de la colline Hunneberg avec son musée de chasse. Une belle randonnée dans la forêt mais sans vue sur le lac. La deuxième rando menait sur les hauteurs de la colline Halleberg avec une vue spectaculaire sur le lac si vaste, on dirait la mer !

Grâce au réveil matinal on a pu être à l’heure pour voir les chutes d’eau artificielles de Trollhättan dont le barrage s’ouvre tous les jours à 15 heures pendant une dizaine de minutes. Une belle expérience pour se rendre compte de la puissance de l’eau qui prend de l’ampleur en quelques secondes. La ville a connu son développement grâce à la construction de ce barrage pour la production électrique.

Plus loin, une suite d’écluses sur le canal de Göta permet une traversée de 390 km à travers la Suède, via le lac Vänern et jusqu’à la mer Baltique. C’est assez impressionnant. Un bateau peut mettre 2 heures pour traverser cette suite d’écluses ! Et pour finir cette journée bien chargée mais riche en œuvres aquatiques (ce qui m’intéresse le plus !) on a pris la route vers la côte ouest pour visiter la ville de pêcheurs typique de la région, Fiskebäckskil. On aurait dit Deauville ! Que des belles maisons, restos chics, bars avec de la live music ! Très beau et paisible, cependant, beaucoup de suédois sont venus ici pour se ressourcer dans leurs maisons de vacances.

Jour 32: Tombés sous le charme de ce petit village, on a décidé d’avancer tout au bout de l’île Skaftö pour découvrir une autre ville sur la côte, Grundsund. Et c’était aussi magnifique ! Des vues de cartes postales avec les petites maisons rouges dont les terrasses en bois donnent sur le port. On dirait que chacun ici possède un voilier, tellement il y en a d’accostés !

On profite du grand soleil pour faire le tour de l’île. Mais ici il n’y a pas de trottoirs qui longent la cote, la majorité de l’île se composent de rochers et de sentiers. On part donc à une petite excursion sur un sentier à peine balisé ! Mais c’est génial, quelle belle vue sur la mer, de nombreux voiliers et bateaux naviguant autour un regroupement d’îlots naturels. Ça monte, ça descend, il faut grimper par moment, je m’amuse bien. Mais ma maîtresse nous suit avec un peu plus de difficultés, car elle est partie en tongs, donc je l’attends patiemment et fais de nombreux allers-retours entre elle et mon maître, il faut garder la troupe rapprochée 🙂

Après cette petite escapade imprévue, on décide de visiter un autre village sur la côte réputé pour ses paysages de carte postale, il s’agit de Fjällbacka situé un peu plus au Nord. On découvre alors un village beaucoup plus balnéaire avec pleins de restos et bars sympas à des prix raisonnables ! On dirait que c’est The place to be 🙂 Le village est entouré de rochers et on ne rate pas d’occasion pour prendre les escaliers raides qu’on a vus sur le côté pour faire un petit détour par les rochers ! On tombe alors sur un passage étroit avec un caillou coincé entre deux rochers. Avec prudence on prend une photo mais on se dépêche pour sortir de ce trou !

Quelques escaliers en plus et on arrive sur un plateau en hauteur donnant la vue sur le port et de nombreuses îles minuscules en arrière plan ! Encore une vue magnifique ! Si c’est ça la Suède, alors on se demande bien ce qui nous réserve la Norvège !

Jour 33: Direction Strömstad, dernière escale prévue en Suède. On a choisit cette destination car c’est le départ des ferries vers le parc naturel de Kosterhavet et son archipel des îles Koster. On part d’abord visiter le Nordkoster, la plus petite des deux îles principales, pour faire 1 heure de randonnée en passant par la vue panoramique sur la mer et le phare. On redescend ensuite vers le Sud et on prend une navette fluviale vers Sydkoster (à peine 2 minutes de traversée!). Un petit tour de l’île, près de 3 heures, en passant par la forêt, par un point de vue et la plage pour arriver à l’embarcadère du ferry. 45 minutes de traversée et on est de retour à Strömstad. Je profite de beaux paysages lors de la traversée et rêve secrètement de me jeter dans l’eau, agitée par les vagues !

 

Quelle belle journée sportive et ensoleillée ! On prend ensuite le Campi et cherche un endroit où se poser pour la nuit mais ça manque de spots sauvages et non payants dans les alentours… On sent que c’est une destination plutôt prisée. D’habitude on trouve des endroits pour camper sur notre application Park4Night mais cette fois-ci pas de résultats ! Donc on part à l’aveugle sur les petites routes dans la forêt, juste avant la frontière norvégienne, qui nous emmènent finalement au parking d’un club de course d’orientation local. Et on est tombés sur une dame aimable qui nous a permis de stationner sur le parking et en plus nous a conseillé une randonnée vers Dragonkullen, une tour de communication où on peut accéder au sommet.

Jour 34: Ne ratant aucune opportunité de rando, on monte à Dragonkullen, 45 minutes de randonnée, c’est tranquille ! Malheureusement je ne peux pas monter sur la tour car à 4 pattes c’est difficile de gravir les échelles… Mes maîtres me laissent donc en bas, où je les attends impatiemment, et ils montent tout en haut ! Je profite quand même de la belle vue d’en bas, une vue sur la Norvège et les 2 ponts de frontière s’offrant à nous ! Encore wow ! On descend après vers Campi en s’arrêtant dans un supermarché suédois avant la frontière car il paraît que c’est trèès cher chez les norvégiens ! Seul point négatif de la journée: mes maîtres se sont rendus compte plus tard qu’ils ont oublié ma laisse en haut de Dragonkullen ! Si jamais quelqu’un y passe et la voit, faites moi signe 😉

Enfin on est en Norvège ! On visite la première ville après la frontière, Halden et sa forteresse de Fredriksten qui est immense ! Et il paraît qu’il y a des fantômes… Après Halden, direction notre premier Woofing dans une ferme aux alentours ! Je vous raconterai notre semaine passée là-bas dans mon prochain article ! Alors restez attentifs 🙂

Les photos de la Suède sont sur ma page Facebook 🙂

 

 

 

 

 

Share this...
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Print this page
Print

Une réflexion sur « 5ème semaine : Le tour de la Suède »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *